blog bio, boutique bio en ligne, consommation responsable

Livraison express, livraison gratuite : quel est le problème ?

"Livraison en moins de 24h", "livraison en moins d'une heure" : ces dernières années, l'essor du e-commerce a bousculé les habitudes dans le secteur de la logistique, et nous a habitué à un service ultra rapide. Cette promesse, confortable pour le client, a pourtant des conséquences désastreuses pour le climat.  

 

La livraison express, une catastrophe écologique

Les délais de livraison rapides impliquent presqu’à chaque fois l’utilisation de l’avion. En maitre de ce fonctionnement, nous pouvons citer Amazon qui possède sa propre flotte aérienne. Le trafic du géant de l’e-commerce aurait augmenté de près de 30% depuis 2019 pour tenir sa promesse de livraison en 24h. L'avion, est 7 à 9 fois plus polluant que le camion.

"Pour livrer vite, il faut faire décoller des avions à moitié vides"

Pour livrer le plus vite possible, il faut non seulement utiliser des moyens de transports très polluants comme l'avion, mais privilégier la rapidité sur l'optimisation. Ainsi, pas le temps d'attendre que la cargaison soit complète et optimisée pour faire partir la marchandise. On voit donc des camions et des avions multiplier les départs sans être remplis.

La solution ? 

Prendre conscience du problème fait partie de la solution. Désormais, vous pouvez anticiper vos besoins, pour éviter les livraisons expresses et ainsi réduire l'impact carbone de vos commandes.

 

Le vrai coût de la livraison gratuite

La mention « livraison gratuite » a la part belle ces dernières années, poussée par les géants de la distribution en ligne, pour qui la recherche de parts de marchées a été la préocupation première ces dernières années... avant même la rentabilité. Ainsi, un norme s'est créée, et tous les acteurs doivent s’aligner pour ne pas mourir face à une concurrence qui l’a déjà massivement adoptée.

Pourtant, aucun service n'est gratuit. La livraison est un métier complexe. Elle demande des investissements logistiques et du temps humain. Les frais de port sont ce qu’on appelle des frais incompressibles. Ils existent, ils sont fixes, ils ne peuvent pas baisser. Alors comment rendre offrir un service qui a un coût ? Qui paye la livraison gratuite ? 

 

Option n°1 : c'est vous. Les frais de port sont intégrés au prix de vente

Le problème : lorsque les frais de ports sont intégrés au prix du produit, c'est un forfait moyen qui est payé à chaque commande. Ainsi, le client paye souvent un peu plus cher que s’il avait payé les frais de port à part, facturés au réel pour sa commande.

 

Option n°2 : ce sont les salariés des entreprises de logistique, sous payés et en sous effectifs 

Pour être compétitif au point d'arriver à un coût zéro, les automatisations technologiques ne suffisent pas. Il faut aussi faire pression sur les prestataires de livraison pour baisser toujours plus les tarifs. Pour tenir bon dans la guerre des prix, on demande toujours plus de travail aux livreurs, forcés à tenir des cadences extrêmement difficiles, parfois à malmener les colis pour tenir le rythme...pour des salaires au lance-pierre. Quand ils sont salairés. On vous le dit : quelqu’un en paie toujours le prix.

La solution ? 

Accepter que tout travail mérite salaire, et tout service mérite paiement... et notamment la livraison, qui est un métier de l'ombre dont on ne peut pas se passer. 

Les avis de la communauté

Aucun commentaire pour le moment

Donne ton avis

Catégorie(s) suggérée(s)
Produit(s) suggéré(s)
{{item.brand}}
{{item.name}}
Aucun produit ne correspond à cette recherche.
Blog
{{item.title}}
Aucun article ne correspond à cette recherche.