blog bio, boutique bio en ligne, consommation responsable

Carton, bioplastique, eco-cups ... Par quoi remplacer les gobelets jetables en plastique ?

Fontaine à eau, machine à café, restaurant d’entreprise … les gobelets jetables sont encore trop présents en entreprise. 4,73 milliards de gobelets en plastique sont jetés en France chaque année dont seulement 1% sont recyclés.

Causes du problème, idées reçues, solutions : dans cet article on vous aide à y voir plus clair !

 

État des lieux sur les gobelets en plastique jetable

Les gobelets en plastique jetables sont fabriqués à partir de polypropylène (PP). Ce matériau en fait des objets solides et légers, très pratiques pour l’évènementiel par exemple. Mais qu’en est-il de leur impact écologique ? L’utilisation de polypropylène, qui est un dérivé du pétrole, rend la fabrication de ces objets consommatrice d’une ressource non-renouvelable. De plus, leur fabrication ainsi que leur dégradation en fin de vie sont fortement consommatrices d’énergie et émettrices de gaz à effet de serre (60% des gobelets sont incinérés et 40% sont enfouis).

Il est aussi important de signaler que le PP contient du Bisphénol A (BPA), composant faisait partie de la famille des perturbateurs endocriniens. Ces substances augmentent le risque de cancer et réduisent la fertilité. D’après l’Union européenne, « Les matériaux et objets en matière plastique destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires sont réglementés spécifiquement au niveau de l’Union européenne » (règlement(UE) n°10/2011 du 14 janvier 2011). Il y a quand même de quoi avoir des doutes sur les effets neutres de ces gobelets sur notre santé.

 

Les gobelets jetables « biodégradables » : une fausse bonne alternative 

Il en existe 2 types : les gobelets en amidon de maïs (PLA) et les gobelets en carton (cellulose de bois et PLA).

A priori, on aurait tendance à s’orienter vers eux pour remplacer leurs semblables en PP. Et bien c’est une erreur ! Car ces alternatives ne sont pas plus écologiques et sont même pires sur certains points.  

En effet, dans une étude réalisée en 2011, l’association Mountain Riders a montré que les gobelets en PP ont un meilleur impact environnemental global que ces 2 alternatives biodégradables. Cette étude compare l’impact environnemental selon 4 critères : la consommation d’énergie non renouvelable, les émissions de GES, l’écotoxicité aquatique et la consommation d’eau. La conclusion de celle-ci indique que le PP est meilleur que le PLA en tous points et que le carton excepté en pour la consommation d’énergie non renouvelable. Ces résultats s’expliquent, entre autres, par la forte consommation d’eau nécessaire à la production de maïs pour les gobelets en PLA et le fait qu’ils ne soient compostables qu’industriellement. En ce qui concerne les gobelets en carton, ils sont quasi non-recyclables du fait de la fine couche de plastique qui se trouve à l’intérieur de ceux-ci.

Si le projet de loi voté par le Sénat en septembre 2019 prévoit l’interdiction des gobelets à usage unique en plastique (PP et PLA) dès janvier 2020, il n’est fait aucune référence à ceux en carton :

« Il est mis fin à la mise à disposition des produits en plastique à usage unique suivants :

1° À compter du 1er janvier 2020, pour les gobelets et verres ainsi que les assiettes jetables de cuisine pour la table, à l’exception des gobelets et verres qui ne sont pas en polystyrène expansé lorsqu’ils sont compostables en compostage domestique et constitués, pour tout ou partie, de matières biosourcées ; »

 

Quelles sont alors les alternatives ?

De manière générale, la meilleure solution est d’adopter une consommation raisonnée. Éviter au maximum les gobelets et privilégier les objets à usage personnel comme les mugs ou les gourdes.

Néanmoins, si votre activité ou celle de vos collaborateurs nécessite des gobelets, voici des alternatives plus écologiques aux gobelets jetables.

 

Le gobelet réutilisable en PP

Résultats finaux de l’étude

Ce gobelet fait en PP a l’avantage de pouvoir être réutilisé des centaines de fois ce qui réduit fortement sont impact environnemental. Plus épais que son homologue jetable, il est plus facilement recyclé : on estime qu’environ 70% des gobelets réutilisables sont restitués et, donc, recyclés en fin de vie. Selon l’étude de Mountain Riders citées ci-dessus, il devient préférable au gobelet en PP jetable et au gobelet en PLA à partir de 7 réutilisations et au gobelet en carton à partir de 14 réutilisations.

Et pour résoudre la problématique de la santé, il en existe sans BPA :

Le mug en céramique 

Si la céramique n’est pas l’alternative la plus écologique du fait de sa fabrication qui consomme beaucoup d’énergie et émet beaucoup de gaz à effet de serre, elle est durable et saine. En effet, sa solidité lui permet de résister au temps.

Les gourdes

L’avantage de la gourde, c’est qu’elle nous accompagne partout. Fini les bouteilles en plastiques achetée lorsque l’on voyage ou posées sur la table de nuit. Elles peuvent même remplacer les mugs au bureau !

Elles existent en différentes matières :

L’inox est un matériau à faible impact écologique : recyclable à l’infini, il dure dans le temps.

Le PP sans BPA.

 

 

 

Le verre: recyclable à l'infini.

Gourde verre

Le bambou : 100% naturel et biodégradable, son procédé de fabrication ne nécessite aucun produit nocif. Sa solidité lui permet également de durer dans le temps.

Les verres

Ce matériau se recycle à l’infini et contrairement au plastique, il ne se décompose pas en propageant des microparticules. Il est donc beaucoup moins dangereux pour les écosystèmes, notamment marins.

Verre

 

 

 

Les avis de la communauté

Aucun commentaire pour le moment

Donne ton avis

Catégorie(s) suggérée(s)
Produit(s) suggéré(s)
{{item.brand}}
{{item.name}}
Aucun produit ne correspond à cette recherche.
Blog
{{item.title}}
Aucun article ne correspond à cette recherche.